FR | NL

Accueil » Visites et evenements » Patrimoine religieux

NEWSLETTER


|

Patrimoine religieux


Très souvent, le patrimoine religieux marque une ville, sa structure et son histoire. Braine-le-Comte ne déroge pas à la règle : l'église y est bien au milieu du village !

Eglise Saint-Géry de Braine-le-Comte
Ce bâtiment de type gothique hainuyer (reprise et amplification d’une construction romano-ogivale du XIIIème siècle) est l’un des plus beaux édifices de la ville. L’église se situe le long du tracé Nord du rempart, à proximité des vestiges de l’ancien donjon. Son imposante tour grise est renforcée aux angles par des tourelles polygonales et sa nef est complétée d’une succession de chapelles adjacentes. Cette église contient un ensemble d’œuvres religieuses des XV et XVIèmes siècles.
Cet édifice est intéressant à plus d'un titre. Chacun, selon sa sensibilité, pourra y trouver matière à émerveillement : l'architecture, les matériaux utilisés, les voûtes, les bas-reliefs, les icônes, les œuvres de la Renaissance, les statues, les polychromes, etc.
Dans la nef, une statue mérite votre attention; il s'agit de celle de Saint Christophe. Elle date du XVe siècle. Du haut de ses 4,85 mètres, ce Saint Christophe en chêne massif et sculpté, impressionne par le sentiment de puissance qu'il dégage.
Au cours des siècles, Saint Christophe fut vénéré par des millions de voyageurs de passage à Braine-le-Comte et désireux de se placer sous sa protection.
Maxellende, Prospérine et Dindin, sont les noms des cloches qui dominent l'édifice à plus de 40 mètres de hauteur. Ces multi-centenaires partagent le clocher avec un superbe carillon de 48 cloches.
Ce cadre particulier accueille à l’occasion des concerts de musique classique. L’intérieur de l’édifice est accessible au public en journée.

Anciens couvent et église des Dominicains
La congrégation religieuse des «Pères Dominicains» fit construire cet ensemble église-couvent. «La Maison de Braine» fut d’abord un vicariat. Il fut, en 1627, érigé en couvent par Jean de Loix (cofondateur du couvent de Mons). L’église apparut la première, suivie 10 ans plus tard du couvent. Cet ensemble très homogène s’étendait jadis jusqu’au mur d’enceinte de la cité. Situé le long de l’artère principale, le bâtiment allie en sa façade, briques et pierres bleues régionales, dans un style d’inspirations classique et baroque. Après la Révolution, le site fut aménagé en hôpital jusqu’à la fin du XIXème siècle. Acquis et restauré par l’État en 1910, on trouve dans l’ancien couvent, un bureau de poste, actuellement non accessible au public. Quant à l’ancienne église, elle sert notamment de salle d’expositions.

 



Dans les villages…
Ronquières
Eglise Saint-Géry de Ronquières
Cet édifice de style gothique hainuyer, classé en 1950, se dresse sur un promontoire rocheux, au centre du village. Elle date du XVIème siècle et son allure hétéroclite témoigne des successifs aménagements et restaurations qu’elle a subis. Petite particularité : quelques pierres tombales sont encastrées dans le mur de soutènement, à l’arrière de l’église.
Chapelle de Verre (Sainte-Lutgarde)
Ouverte au culte en 1930, la chapelle Sainte-Lutgarde fut construite en 1929 par Arthur Brancart, patron des verreries de Fauquez. Eriger ce bâtiment avait un double objectif : celui d’accroître le bien-être des ouvriers (et le caractère familial et paternaliste de l’entreprise) tout en démontrant les possibilités et le savoir-faire des Verreries. En effet, chose rarissime, la chapelle fut construite à partir de matériaux presque exclusivement industriels : ciment sur armature métallique, marbrite colorée, zinc... La marbrite, verre opale, opacifié et coloré dans la masse, fut largement utilisée dans la région, tant sous forme de larges plaques qu’en combinaison avec du cimorné (agglomérat de déchets de marbrite concassés et de ciment). La «Chapelle de verre» héberge actuellement une crêperie bretonne. Des visites sur demande pour groupe ou individuels sont possibles. 
Hennuyères
Eglise Sainte-Gertrude
Emmurée dans un ancien cimetière arboré, cette église, de style gothique hainuyer, a le charme des églises de village. Sa tour carrée, de tradition classique intègre un porche gothique du XVIème siècle. Dans l’enceinte du cimetière, on aperçoit une pittoresque «grotte-chapelle» dédiée à la Vierge.
Steenkerque
Eglise Saint-Martin
Restaurée en 2006 et classée depuis 1972, cet édifice doit son bel aspect homogène à l’utilisation essentielle de schiste et de moellons schisteux, pour son érection. De style principalement gothique hainuyer, mais possédant un choeur du XIIème siècle (à partir duquel a dû se développer l’édifice à partir du XVIème siècle), cette église, dressée sur un paysage rural, illustre à la perfection la position centrale d’un bâtiment religieux villageois, au Moyen-âge. L’intérieur de l’édifice est accessible au public en journée.

Focus



<Juin 2017>
Aujourd'hui
LMMJVSD
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
Réalisé par Easy-Concept  easy-concept cr�ation de sites Internet
login